L’amour de soi est-il important pour vous? Vous traitez-vous avec bienveillance et tolérance au quotidien? Avez-vous confiance en vous-même et en la Vie? Ou êtes-vous plus souvent dans un état de manque et d’insécurité? Avez-vous fréquemment l’impression de ne pas être à la hauteur, que vous auriez besoin d’en faire plus, d’être plus ou d’en avoir plus pour vous sentir bien? Vous arrive-t-il d’être dur envers vous-même? De vous juger sévèrement, de vous critiquer, de ne pas vous accepter tel que vous êtes dans le moment?

Quoi qu’il en soit, j’aimerais commencer par vous dire que c’est ok. Si vous ressentez beaucoup d’amour, de respect et de compassion pour vous-même, c’est merveilleux. Continuez à prendre soi de vous et à rayonner cet Amour autour de vous, afin que d’autres soient touchés et reconnaissent ce même Amour en eux-mêmes.

Mais si ce n’est pas le cas, si vous savez que vous ne vous aimez pas tel que vous êtes; si vous avez conscience de la dureté et de l’intransigeance avec lesquelles vous vous traitez, s’il vous plait ne vous « tapez pas dessus » pour cela. C’est ok, vous n’êtes pas brisé. Vous avez le pouvoir de changer à chaque instant votre vision. Car c’est bien de cela dont il s’agit, de transformer son regard, de voir au-delà de ce qu’on pense être vrai, de se regarder différemment.

 

comment développer l'amour de soi chevaux pie

 

 

Ma lutte contre moi-même pour trouver le bonheur

Lorsqu’on résiste à ce qui est, on a toujours l’impression d’être la mauvaise personne, au mauvais endroit. On cherche toujours à être ou à avoir autre chose que ce qui est. On est constamment dans un état de manque et d’insécurité car nous sommes en incohérence avec le courant de la Vie. J’ai personnellement vécu cela si longtemps. J’avais toutes ces idées sur ce que devait être mon existence et comme ces projections mentales n’étaient bien souvent pas remplies, je me trouvais donc en lutte contre ce que j’expérimentais au quotidien. J’avais la sensation de ne jamais être assez, ce qui m’amenais à constamment tenter d’être mieux, meilleure, différente, en essayant ainsi de me rapprocher de l‘idéal de perfection que j’avais dans ma tête. De la même manière, il me fallait également toujours en faire plus et en avoir plus, car j’avais en permanence la sensation qu’il me manquait quelque chose, que pour être reconnue et aimée, j’avais besoin de briller, de performer et d’être parfaite.

Attention, je ne dis pas que ici c’est négatif de vouloir s’améliorer; évoluer est naturel pour nous en tant qu’êtres humains. Cependant, je pense qu’il est destructeur de toujours vouloir être autre chose que ce que nous sommes dans le moment. Pour moi, ce qui est juste c’est de s’accueillir tel qu’on est dans l’instant, puis de voir s’il y a une réaction ou un comportement qui ne nous convient plus et qu’on pourrait éviter de reproduire à l’avenir!

A l’époque, je passais donc mon temps à voir ce qui n’allait pas dans ma vie, ce qu’il était important de changer pour que je trouve l’amour et le bonheur à l’avenir. En gros, je n’arrêtais pas de résoudre un problème après l’autre afin d’avoir la sensation d’exister; je tentais d’améliorer ma personne, et j’essayais de correspondre autant que je pouvais à cet idéal mental que j’avais. Pour moi, il était impossible que l’on puisse m’apprécie et m’aimer comme j’étais, car de mon point de vue il y avait encore tant à faire! J’étais sur le chemin de la perfection, en route pour devenir « quelqu’un de merveilleux ». Je ne vivais pas, je survivais en cherchant à devenir. Or, on ne vit réellement qu’ici et maintenant. Tenter d’être heureux dans l’avenir revient à courir après un mirage…

 

comment développer l'amour de soi ocean

 

 

Devient-on libre et heureux à travers la course au « toujours plus »?

Est-ce que cette voie m’a permis de trouver le bonheur et l’amour? Non, absolument pas, bien au contraire. Et si, vous aussi, vous vous trouvez dans ce cercle vicieux, je pense que vous serez d’accord pour dire que cela n’amène que de la souffrance.

On a tous besoin d’amour et de paix intérieure, mais tenter de trouver cela à l’extérieur est impossible. Comme le dit si bien Irene Orce: « Aucun amour n’est suffisant pour combler le vide d’une personne qui ne s’aime pas elle-même. » Et c’est ce que j’ai expérimenté tout au long de ces années, où j’ai tout fait pour essayer de combler ce vide intérieur à travers la reconnaissance et l’amour des autres. Peu importe à quel point les gens m’aimaient, m’appréciaient, me complimentaient, j’avais tout le temps la sensation que ce n’était pas assez. Sans compter le fait que pour moi, étant donné ma vision incomplète et négative de moi-même, personne ne pouvait vraiment m’aimer telle que j’étais. Du coup, je ne comprenais pas pourquoi ces gens étaient avec moi, pourquoi ils me faisaient confiance, pourquoi ils restaient près de moi. Je vivais avec la peur qu’ils se rendent compte de ce que j’étais vraiment et que du coup, ils s’en aillent.

Toutes ces croyances et ces peurs se renforçaient mutuellement et m’amenaient bien souvent soit à rejeter les autres avant qu’ils ne me rejettent moi, soit à tenter de cacher ce qui me semblait négatif en moi, à essayer d’être à la hauteur de ce que je pensais que les autres attendaient de moi. Vous imaginez l’énergie que je mettais là-dedans? C’était énorme et tellement inefficace à amener l’amour, la sérénité et la joie en moi.

 

 

Prendre conscience que ce cercle vicieux provient d’un manque d’amour de soi

 

comment développer l'amour de soi femme

 

Avec le temps, j’ai pris conscience de ce fonctionnement en moi, de cette tendance que j’avais et qui m’amenait de plus en plus de souffrance, d’agitation intérieure, de perte d’énergie, de honte de moi-même, et du besoin compulsif de vouloir toujours plus à tous les niveaux.

En fait, j’ai compris que lorsqu’on cherche l’amour, la reconnaissance et la paix à l’extérieur de nous-mêmes, on entre dans ce cercle vicieux de performance. Lorsque les autres nous reconnaissent et nous admirent, nous recevons quelques « miettes » qui nous apaisent pendant un court laps de temps. Mais très vite, nous retombons dans le manque, ce qui nous pousse à en faire toujours plus pour récolter de nouveau cette sensation de paix qui vient avec le fait de contenter les autres et de leur plaire.

Ce n’est que lorsque nous échouons à attirer l’attention des autres, lorsque nous n’arrivons pas à atteindre nos propres objectifs de performance et de perfection, que survient la souffrance. Pourquoi? Tout simplement parce que cela mène à la critique, au jugement de soi. On se compare aux autres négativement, on est intolérant envers soi, on se culpabilise de ne pas être parfait, on se « tape » dessus, on s’autosabote…Ce qui conduit tout droit à une diminution de confiance en soi, une diminution d’estime de soi et enfin un drainage d’amour de soi. Et rappelons-nous, moins on a d’amour pour nous-même, plus on en cherche à l’extérieur en performant, en essayant d’être toujours mieux, en possédant toujours plus.

Et personnellement c’est ce que j’ai vécu au quotidien pendant de nombreuses années. C’est pour cette raison que je vous dit aujourd’hui: ne faites pas comme moi. Si vous êtes dans ce schéma de fonctionnement, prenez-en conscience et commencez dès maintenant à en sortir en posant des actions concrètes qui vont dans le sens de l’abondance, de l’amour de soi. Rien n’est jamais perdu. On a toujours la possibilité de changer, de poser un regard différent sur nous-mêmes. Alors si vous êtes de ceux et celles qui avaient l’impression que c’est trop tard, rendez-vous compte que ce n’est qu’une pensée, que cela n’est pas vrai, que c’est vous qui créez votre réalité à travers votre vibration énergétique, et donc qu’il y a toujours la possibilité de transformer votre extérieur en changeant simplement votre fréquence vibratoire.

 

comment développer l'amour de soi grooming chevaux

 

Mais comment faire, me direz-vous?

 

 

Comment faire pour s’aimer?

Ayant moi-même vécu ce cheminement, j’aimerais partager ici avec vous ce qui m’a aidé à sortir de ce cercle vicieux. Je vous avoue d’ailleurs que ce qui m’a vraiment amené à changer, c’est le fait de ne plus supporter cette souffrance, cette pression que je me mettais, le fait de devoir constamment maintenir cette image faussement parfaite de moi-même. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, la souffrance n’est pas que négative, car elle nous montre notre incohérence vis à vis de nous-mêmes, et elle nous donne la motivation de transcender ce qui fait obstacle à l’amour, la joie et la paix qui sont profondément en nous.

  • Premièrement, il est indispensable de prendre pleinement conscience de ce fonctionnement et de vouloir vraiment en sortir. Comme tout changement d’habitude, il nous faut de la motivation, de la détermination, du courage, de la patience et de la persévérance pour arriver à transformer notre vision. Cela ne se fera pas d’un coup de baguette magique, mais je peux vous assurer que l’effort initial en vaut la peine!
  • Apprendre à se dire « je t’aime ». Se regarder dans le miroir et se dire « je t’aime » droit dans les yeux. Avez-vous déjà expérimenté cela? Je vous assure que c’est très puissant et cela a été le début du changement pour moi. N’ayez pas peur de vous répéter « je t’aime » aussi souvent que possible, devant le miroir mais également durant votre journée. Vous pouvez même prendre l’habitude de dire « je t’aime » à chaque fois que vous faites une certaine activité. Par exemple, lorsque vous êtes en voiture, vous pouvez répéter « je t’aime » sous forme de mantra pendant tout votre trajet. Au début, il est possible que vous ayez de la difficulté à dire ces deux mots, ou que vous ayez l’impression de mentir, ou alors que cela ne semble rien vouloir dire pour vous. C’est ok. Continuez malgré ce sentiment quelque peu dérangeant au départ. Vous verrez que plus vous allez le dire, plus cela vous paraitra naturel, sans compter que vous expérimenterez progressivement un changement d’attitude vis à vis de vous-même et des autres. Vous aurez petit à petit une approche plus douce, plus bienveillante, plus tolérante, plus ouverte, plus aimante et plus compréhensive. Ce mantra peut aussi être utilisé lorsque les pensées et/ou les émotions sont très puissantes. Continuez à répéter « je t’aime » en gardant votre attention sur ces deux mots, sans suivre le tsunami intérieur qui se vit en vous.
  • Mettre son attention sur ce qui est beau et que l’on aime en nous et dans notre vie. Comme nous l’avons vu ci-dessus, notre amour de nous-mêmes est drainé à travers nos pensées négatives ainsi que les émotions que cela entraine. Nous vibrons alors un état d’incomplétude et de résistance. Or, nous créons notre réalité à travers notre fréquence vibratoire globale, ce qui fait que plus nous mettons notre attention sur nos manques, plus nous expérimentons ces derniers. Il est essentiel de se concentrer sur ce que l’on aime dans notre vie, sur l’abondance que nous avons, sur ce qui est beau et qui nous amène de la joie. De ce fait, lorsque des pensées et sensations négatives arrivent en nous, prenons-en simplement conscience sans les suivre ni les croire. Rien de tout ce que le mental nous raconte dans ces moments-là n’est vrai! Rien du tout. Cela ne devient réel que lorsque nous y croyons et que nous donnons de l’attention à ces pensées.
  • Quoi qu’il arrive, c’est ok. Ne résistez pas. Acceptez. Même si vous sentez que vous résistez, que vous n’acceptez pas, c’est ok. Acceptez de ne pas accepter. Cela évitera de mettre encore plus de résistance à celle qui est déjà présente.
  • Etre tolérant et bienveillant envers soi. Lorsque vous prenez conscience que vous retombez dans le cercle vicieux du « toujours plus », revenez simplement ici et maintenant en ayant beaucoup de compréhension pour vous-même. Ce n’est pas facile du tout de faire ce cheminement, de changer cette tendance que l’on a depuis bien longtemps. Alors comprenez-vous, prenez soin de vous, consolez-vous lorsqu’il y a besoin, ayez de la compassion pour vous lorsque vous retombez dans l’ancien schéma de fonctionnement. C’est ok. Cela arrivera et c’est normal. Croyez en vous et continuez à continuer, même si cela vous semble difficile au début. Ayez confiance en la puissance de l’amour qui sommeille en vous, et que vous êtes en train de réveiller.

comment développer l'amour de soi relax

 

 

D’où vient l’amour de soi?

L’Amour, l’abondance, la paix et la joie sont en fait notre vraie nature. Nous sommes tous fondamentalement cela, d’où notre besoin de nous y reconnecter. Il n’y a rien à créer ni à imaginer car nous sommes déjà cela; l’Amour est déjà en nous. Il y a simplement à le reconnaitre en allant au-delà des voiles du mental que sont nos croyances et nos conditionnements. Cet Amour, qui est l’un des parfums de notre essence profonde, n’a besoin de rien pour être. Il est inconditionnel et rayonne comme le soleil sur tout ce qui existe. Lorsqu’on est en lien avec cet Amour-là, on aime tout simplement, sans distinction ni préférence. Avez-vous déjà ressenti cela? Avez-vous déjà vécu cette paix et cette joie qui n’ont besoin d’aucune raison pour être? Si vous désirez découvrir comment les animaux et la nature nous aident à nous reconnecter à l’Amour en nous, cliquez ici.

Ce que nous sommes vraiment, cette Présence indescriptible en arrière-plan de tout ce qui existe et d’où l’Amour, la joie et la paix inconditionnelles proviennent, est en fait la part immuable de nous-même. C’est la Vie elle-même, la Conscience, le Divin en nous. Plus nous mettons notre attention sur cette Présence, plus nous avons d’amour pour nous-mêmes et pour les autres, et plus l’estime et la confiance en soi augmentent. Pourquoi? Tout simplement parce que nous reconnaissons qui nous sommes profondément; nous retrouvons notre vraie position au-delà des apparences, des croyances et des conditionnements. Nous nous ancrons à notre juste place, et nous entrons en lien avec le monde à partir de là.

 

comment développer l'amour de soi femme et poney

 

Et vous, avez-vous conscience de cette Présence en vous? Etes-vous souvent pris dans le cercle vicieux du « toujours plus »? Si oui, êtes-vous prêt à changer? Vous sentez-vous assez motivé(e) pour lâcher cette tendance qui vous accompagne peut-être depuis longtemps? Racontez-moi dans les commentaires. Je serais ravie de vous lire et de vous répondre (et n’oubliez pas de venir voir ma réponse sous l’article dans les deux jours qui suivent!).

Voila, j’espère que cet article vous aura apporté de la valeur, qu’il vous aura peut-être inspiré ou aidé ! Si vous désirez en savoir plus sur la confiance en soi, venez découvrir un super exercice pour vous aider à l’améliorer.

Et si ce contenu vous plait, je vous invite à lire d’autres articles sur mon BLOG, à voir mes vidéos sur ma CHAINE YOUTUBE et à me suivre sur ma PAGE FACEBOOK.

Dans le cas où vous n’auriez pas encore reçu mon CADEAU et que vous aimeriez avoir une RELATION DE REVE avec vous-même et avec votre cheval, entrez votre prénom et votre email dans le formulaire (situé plus haut dans la barre latérale droite de votre écran) pour recevoir GRATUITEMENT mon guide.

Construisons ensemble un monde d’Amour, de cocréation et d’unification de tous les êtres vivants.

Avec bienveillance et gratitude

NB: Sachez que les liens vers Amazon sont des liens partenaires. Cela veut dire que tout achat que vous effectuerez via ces liens me rapportera une (toute petite) commission, sans que cela ne change rien pour vous. C’est une vraie joie pour moi de vous donner de tout mon cœur, et de recevoir également de vous d’une autre manière. Profonde gratitude.

>