Aimeriez-vous pouvoir être capable de vivre une relation avec votre cheval où vous arriveriez à rester calme et serein en toutes circonstances ? Où vous pourriez ressentir les émotions qui vous traversent, les vivre en en retirant les bénéfices puis à lâcher-prise en continuant paisiblement votre vie ? Souhaiteriez-vous réussir, grâce à votre capacité à accepter et à utiliser de façon constructive les émotions (quelles qu’elles soient), à apaiser votre cheval lorsqu’il entre en état de stress, de tension et/ou d’agitation ?

 

Etes-vous de ceux et celles qui souhaitent ressentir et vivre tout cela mais dont la réalité quotidienne diffère généralement ? Est-ce que vous aussi vous avez du mal à accepter et à vivre les hauts et les bas de la vie ? Est-ce que vous essayez que tout soit toujours « sans vagues » et que par conséquent vous faites tout pour contrôler votre extérieur y compris votre cheval ?

Et peut-être que lorsque vous n’arrivez pas à gérer vos ressentis et vos émotions face à lui, vous vous jugez sévèrement et vous vous culpabilisez beaucoup par la suite ?! Peut-être même que vous finissez par vous autosaboter tellement vous vous sentez en-dessous de tout !

Je ne sais pas en ce qui vous concerne, mais je peux vous assurer que ça a été mon cas pendant de nombreuses années. J’avais tellement peur de ressentir mes émotions négatives et surtout, j’avais peur de ne pas arriver à les maitriser car à force de les refouler, elles avaient pris de la puissance qui faisaient qu’elles devenaient parfois incontrôlables.

Et bien sûr, c’est essentiellement face au cheval que ces explosions se produisaient. Peu importe les efforts que je développais pour tenter d’éviter tout conflit avec ma jument, toutes mes émotions refoulées ressortaient quasiment toujours lors d’une interaction avec elle. Et alors je rentrais dans le cercle vicieux du jugement de moi-même et d’une culpabilité acérée, tout ceci m’amenant à diminuer ma confiance et mon estime personnelles.

 Cliquez ici si vous souhaitez apprendre à calmer facilement et efficacement votre cheval lorsqu’il est stressé.

Mais comment éviter de rentrer dans ce cercle vicieux?

 

comment gérer ses émotions face au cheval

Afin d’apporter de l’aide à ceux qui, comme je l’ai moi-même vécu (et que je vis encore mais de manière de plus en plus facile et douce), expérimentent régulièrement des moments difficiles, j’aimerais vous donner quelques clés pour vous aider à parcourir ce chemin de reconnexion à l’amour de soi qui nous permet d’accepter et de gérer nos états d’être et nos comportements réactionnels.

C’est d’ailleurs à travers ces clés que je vais moi aussi pas à pas vers un accueil et un amour plus grand de moi-même. Et à ma grande surprise, cela me permet d’améliorer progressivement mes relations aux chevaux, ma relation de couple, mes relations amicales et familiale ainsi que ma vie en général.

 

  • Ayons confiance en l’intelligence de vie : tout a sa raison d’être et tout est parfait comme c’est dans le grand plan de l’Univers. C’est juste que notre vision d’humain est trop étroite pour pouvoir percevoir l’entièreté de ce qu’est la vie. Ayons donc la foi et la certitude que tout ce qui nous arrive est toujours au final pour notre plus grand bien.

 

  • Ecoutons nos émotions, nos sensations et nos ressentis : si nous ressentons une émotion, une sensation ou un ressenti face à notre cheval, arrêtons ce que nous sommes en train de faire, respirons calmement afin de se recentrer puis écoutons ce qui se passe en nous. Que ressentons-nous ? Et quel est le message derrière la sensation ou l’émotion ? Car tout ressenti a son utilité dans le sens où il nous renseigne sur nous-mêmes ou par rapport à ce qu’on vit présentement. Ressentons-nous de la peur et une sensation de fermeture lorsque notre cheval s’énerve ? Où de la colère lorsqu’il ne nous respecte pas ? Ou de la joie et une sensation d’ouverture pendant une séance avec lui ? Tout cela nous renseigne sur ce qui nous plait, ce qui nous déplait, sur nos limites, sur nos besoins, sur nos blessures intérieures, sur nos croyances, sur nos valeurs profondes, sur un danger extérieur, …

 

  • Une fois le message compris, respirons calmement et profondément tout en ressentant l’émotion et la sensation liée. Si ce message du cops a été bien compris, nous allons alors revenir dans un état d’être paisible et pouvoir ainsi reprendre notre activité ou la modifier si besoin en fonction de notre ressenti.

 

  • Et le plus important : ETRE TOUJOURS TOLERANT ET BIENVEILLANT ENVERS SOI ET ENVERS LE CHEVAL QUOI QU’IL ARRIVE. Ceci est d’une importance cruciale si l’on souhaite être dans une progression constante vers plus d’harmonie, d’amour, de joie, de confiance, d’estime de soi et d’épanouissement à cheval comme dans la vie de tous les jours.

 

En conclusion

 

Donc ayez foi en l’intelligence de l’Univers, écoutez tous vos ressentis, vos émotions et vos sensations autant que vous le pouvez, qu’ils soient agréablescomment gérer ses émotions face au cheval ou désagréables. Respirez calmement et profondément pour faire redescendre l’énergie et surtout soyez tolérant et bienveillant particulièrement avec vous-mêmes.

Je vois tellement de gens qui se jugent et se traitent vraiment durement, sans compter le fait que j’ai moi aussi beaucoup pratiqué ce type de relation avec moi-même. Et je peux vous affirmer que ça n’apporte rien à part plus de haine, plus de peur, moins de confiance et d’estime de soi, plus de dureté et de lutte avec le cheval, plus de besoin de contrôle, ce qui va à l’encontre de ce que nous désirons au plus profond de nous.

Alors soyons tolérant et bienveillant envers nos erreurs, nos essaies infructueux ou encore nos manques de maitrise car c’est en pratiquant que l’on s’améliore !

 Si vous désirez comprendre le problème à la base du sentiment d’insécurité, cliquez ici.

Voila, j’espère que cet article vous aura apporté de la valeur. Dites-moi ce que vous en pensez et n’hésitez pas à me raconter ce que ce contenu fait résonner en vous, comment vous vivez votre relation avec votre cheval ou dans la vie en général, quelles sont les émotions que vous ressentez le plus souvent face à votre compagnon équin, … J’ai hâte de vous lire !

Si vous n’avez pas encore reçu mon CADEAU et que vous désirez avoir une RELATION DE REVE avec vous-même et avec votre cheval, entrez votre prénom et votre email dans le formulaire (situé plus haut dans la barre latérale droite de votre écran) pour recevoir GRATUITEMENT mon guide.

Soyons tous ensemble les vecteurs d’un monde d’amour, de cocréation et d’unification.

Avec bienveillance et gratitude

A bientôt

>