Je ne sais pas comment vous en êtes arrivés à aimer le cheval. Souvent, ça nous tombe dessus comme ça, sans explications. On se sent simplement attiré et fasciné par cet animal à la fois sensible et puissant. Quelque chose en nous vibre; on se sent profondément touché.

Personnellement, mon grand-père avait un petit élevage de chevaux de selle ce qui fait que j’ai grandi entourée de ces animaux. Mon amour pour eux est donc venu spontanément et naturellement à travers les échanges que j’avais avec eux au quotidien.

Enfant, nous vivons dans dans la même réalité que les animaux et la nature. Tout est simple, spontané, léger, beau, magique, paisible. N’étant pas encore pris dans les méandres de l’égo-mental, nous expérimentons notre existence dans le moment présent, riant quand ça rit et pleurant quand ça pleure.

amour cheval enfant

C’est ainsi que j’ai rencontré les chevaux; en étant simplement moi-même, ouverte et confiante face à ces animaux qui paraissaient pourtant immenses à mes côtés. Je ne me rappelle pas grand chose de ces moments à part quelques bribes par-ci par-là, mais ce que je me souviens bien c’est que je n’avais aucune peur: j’allais passer du temps avec eux en tout confiance. Pour moi, ils étaient mes protecteurs, mes meilleurs amis, mes anges-gardiens. J’étais persuadées qu’ils ne pouvaient pas me faire de mal, et mes relations avec eux étaient harmonieuses, remplies d’amour, sincères et spontanées.

[Si vous désirez savoir comment créer un lien profond avec votre cheval, regardez cette vidéo où je vous partage mon secret pour y parvenir.]

Et puis mon grand-père m’a un jour vu au milieu du troupeau et cela lui a fait peur (ce que je peux comprendre aujourd’hui car il est vrai que quand on est adulte et qu’on voit un enfant au milieu d’une dizaine de jeunes chevaux, ça peut faire peur). Il m’a alors dit que les chevaux pouvaient être dangereux, qu’ils fallait faire attention et ne pas leur faire confiance. Bien évidemment, il m’a dit cela pour mon bien de son point de vue mais à partir de ce moment, quelque chose a changé en moi. La peur était née, et avec elle toutes sortes de croyances qui allaient m’emmener dans un voyage qui m’éloignerait dans un premier temps de moi-même et des chevaux, pour ensuite me ramener d’où je venais mais cette fois en pleine conscience.

Dans cet article, je vais donc partager avec vous ce voyage au travers duquel j’ai découvert le rôle formidable que nos amis les chevaux ont auprès de nous.

Les fausses croyances qu’on a souvent vis à vis du rôle du cheval auprès de nous

ancrer un nouvelle habitude cheval femme

Tout au long de notre enfance puis de notre adolescence, nous accumulons des croyances et des conditionnements qui nous viennent de notre entourage familial et éducatif, ainsi que de la société dans laquelle nous vivons. C’est en observant nos ainés, ceux que nous considérons comme une autorité, que nous développons une identité et que nous apprenons à vivre au milieu des autres.

Cependant en tant que jeune enfant, nous n’avons pas la capacité de discriminer ce qui juste de ce qui ne l’est pas, ce qui fait que nous prenons absolument tout ce qu’on nous dit pour vrai. C’est ainsi que nous nous retrouvons à intégrer en nous également les fausses croyances et les habitudes destructrices de notre entourage. Toutefois, pour moi tout a sa raison d’être dans ce grand jeu qu’est la Vie, donc il n’y a personne à blâmer ou rien à regretter. De plus, il faut toujours se rappeler que chacun fait toujours du mieux qu’il peut dans le moment

D’ailleurs maintenant je vois que toutes les croyances et conditionnements limitants qui m’ont été « transmis » pendant l’enfance, me permettent en fait de comprendre ceux qui sont pris dedans actuellement et ainsi d’avoir beaucoup de compassion et de tolérance envers eux, comme les chevaux ont été avec moi lorsque j’en étais moi aussi prisonnière.

incompréhension et conflit entre l'homme et le cheval

Mais quelles sont donc ces fausses croyances que j’ai adopté comme étant vraies à une certaine époque et qui m’ont coupé de mon cœur et de l’âme des chevaux?

Ce fut essentiellement mon grand-père qui m’éduqua en ce qui concerne les chevaux. Lui-même avait beaucoup monté à cheval et faisait de l’élevage depuis qu’il était jeune, étant donné que c’était son père qui avait crée cet élevage. Il m’appris donc beaucoup de choses géniales, notamment à travailler le cheval monté et à pied, à observer, à prendre son temps,…mais il me transmit aussi certains mythes tels que:

  • Le cheval est un objet, un moyen pour gagner notre vie. Ce n’est pas un ami ou un compagnon. Si on ne monte pas ou qu’on ne le travaille pas pour une raison particulière (le vendre, se faire connaitre,…), on perd son temps.
  • Le cheval nous permet de briller. Il est là pour flatter notre égo. Le fait de monter à cheval nous donne de l’importance, un statut de supériorité. Cette croyance s’est intégrée en moi de façon complètement inconsciente. Personne ne m’a jamais enseigné cela verbalement mais elle m’a été transmise à travers le comportements des personnes qui m’entouraient et en qui j’avais confiance.
  • Le cheval n’a pas de conscience, de ressentis ou d’émotions. Il est là pour nous obéir, pour nous servir et il n’y a pas à se poser 10 000 questions par rapport à son comportement. Penser qu’il essaie de communiquer est de l’anthropomorphisme et du sentimentalisme.
  • Le cheval veut nous contrôler, il veut gagner et c’est pour cela qu’on doit se montrer dur envers lui et ne rien lui laisser passer.
  • Le cheval est dangereux et il ne faut jamais lui faire confiance. Monter à cru ou sans bride est de l’inconscience.

J’adorais mon grand-père et il m’a appris plein de merveilleuses choses, mais il ne pouvait me transmettre que ce qu’on lui avait appris ou ce qu’il avait vécu. La Vie est parfaite comme elle est et je le remercie du plus profond de mon coeur pour tout ce qu’il m’a donné et permis car c’est aussi grâce à lui, indirectement, que je suis sortie de toutes ces fausses croyances. Comment? A travers la jument qu’il m’a offerte et qui est devenue mon maitre de vie.

Ce que les chevaux nous amènent vraiment

être soi-même grace au cheval
Ma jument Joy

J’ai donc passé plusieurs années à voir les chevaux à travers ce regard fermé et c’est en fait surtout face à ma jument (justement celle que m’a offert mon grand-père) que je me suis retrouvée confrontée aux limitations qu’impliquaient ces fausses croyances.

Mais lorsqu’on croit dur comme fer à nos croyances, il n’est pas forcément facile de les remettre en cause et de les changer, et c’est donc au fil du temps que, petit à petit, j’ai pris conscience que vivre selon cette vision du monde ne m’apportait que difficulté, stress et souffrance.

Il faut dire que ma jument a déployé des trésors de compréhension, d’amour et de patience envers moi durant plusieurs années afin que j’ouvre les yeux et que je réalise que ce qu’on m’avait appris n’était peut-être pas vrai!

C’est à travers notre relation que je me suis rendue compte qu’en fait le cheval ne cherche pas à gagner ou à nous embêter, mais qu’il réagit simplement à ce qui se passe, à l’énergie qui se trouve là dans le moment. J’ai compris qu‘il recherche toujours la sécurité, le calme et le bien-être, ce qui fait qu’il nous montre à chaque fois par son comportement si notre présence comble ces besoins fondamentaux ou non. Et ce faisant, il fait juste écho à qui nous sommes, à comment on se sent; il nous renvoie nos croyances, nos conditionnements, nos blessures, nos émotions refoulées, nos valeurs, nos limites, nos besoins, nos talents. Il nous reflète aussi bien notre cohérence que notre incohérence entre nos intentions, nos actions et notre langage corporel et énergétique. Il met en lumière ce qui se dégage de nous à tous les niveaux.

C’est grâce à ma jument, entre autre, que j’ai pris conscience de la réalité du monde invisible et de l’énergie qui sous-tend tout ce qui est. C’est également grâce à elle que je me suis reconnectée à mon corps, à mes sensations, à mes ressentis et à mon intuition. Elle m’a appris à écouter, à prendre du recul à travers l’observation, à gérer mes émotions et surtout à en comprendre l’utilité. Elle m’a permis de voir que les animaux ne sont pas différents de nous sur de nombreux points; que eux aussi ils ressentent, que eux aussi ils vivent toute la palette des émotions, que eux aussi ils ont conscience, et même beaucoup plus que nous la plupart du temps.

Cette jument m’a également amené à voir qu’en fait elle n’était pas avec moi par hasard. Avec le temps, j’ai pris conscience qu’elle est là pour moi, pour me permettre de me libérer consciemment de mes limitations afin de me reconnecter à qui je suis vraiment. Pendant tout ce temps, elle a vraiment joué le rôle d’une mère pour moi: me donnant de l’amour, de la douceur et du soutien quand il le fallait, mais aussi en me challengeant et en étant ferme avec moi lorsque c’était ce dont j’avais en fait besoin.

Même si j’ai eu assez rapidement l’intuition que ma jument était là pour moi, pour m’aider à grandir et à me reconnecter à mon coeur, ce n’est que plus tard que j’ai pleinement compris à quel point elle m’aime et que malgré certains comportements parfois « insensibles » qu’elle a pu avoir envers moi, cela a toujours été fait pour mon plus grand bien et sous la seule motivation de l’Amour.

le cheval miroir de l'homme

A présent, je ne vois donc plus du tout les chevaux de la même manière. Pour moi ils sont vraiment là pour:

  • Nous montrer les limitations dont on doit se libérer afin d’être pleinement nous-mêmes.
  • Nous conduire à voir nos manques de respect, d’amour et de confiance envers nous-mêmes; mettre en lumière notre mal-être, notre agitation intérieure en reflétant tout cela à travers leurs propres comportements. Et là, effectivement ils peuvent être dangereux car imprévisibles, tout comme nous à leurs yeux d’ailleurs car pour les chevaux, une personne inconsciente et non présente à elle-même et à son entourage est un être dangereux et non-apte à prendre soin d’eux.
  • Nous faire prendre conscience de notre vraie nature d’amour, de joie et de paix. Nous faire comprendre que tout est déjà en nous et que nous sommes bien plus que ce que nous pensons.
  • Nous remettre dans le moment présent; nous pousser à simplement vivre et profiter de chaque instant; nous permettre de nous reconnecter au corps, aux ressentis, à l’intuition.
  • Nous amener à nous rendre compte qu’ils sont avant tout des amis, des compagnons, avec qui on peut partager de nombreuses choses dans la confiance, la complicité et le respect.
  • Nous montrer la réalité du monde invisible et la capacité que l’on a tous de communiquer et d’interagir au-delà des mots, de l’espace et du temps.
  • Nous faire prendre conscience de notre arrogance et de notre ignorance quant à ce qu’est réellement la Vie.
  • Nous guider vers l’Essence de ce que nous sommes afin que l’on retrouve notre spontanéité, notre liberté, notre joie, notre sérénité, notre confiance, notre amour, notre compassion, notre tolérance, notre pouvoir de guérison, notre unité.
defi confiance en soi chevaux

[Si vous avez un cheval et que vous souhaitez développer votre relation avec lui tout en revenant au coeur de vous-même, je vous conseille un super livre que j’ai beaucoup apprécié.]

Ils savent qui nous sommes derrière nos comportements, nos croyances, nos habitudes, l’image et l’identité qu’on s’est contruites avec le temps. Contrairement à nous, ils voient la lumière de notre Etre profond au travers des nombreux voiles qui le recouvrent, et c’est cela qu’ils essaient patiemment de nous montrer. J’ai l’impression qu’ils ont une foi incroyable dans l’humain, ce qui les pousse souvent à attendre qu’on soit prêt à recevoir leurs enseignements, même si cela implique des moments difficiles pour eux.

[Comment les chevaux savent-ils tout de nous? Pour connaitre la réponse à cette question, n’hésitez pas à regarder cette petite vidéo où je vous explique pourquoi nos amis équins connaissent beaucoup plus de nous que nous pensons.]

Quand je vois tout ce que ma jument a supporté de moi, je ne peut que m’incliner devant elle avec beaucoup d’humilité et la remercier de tout mon coeur. Je vois maintenant que son comportement est toujours venu -et vient encore toujours- de l’Amour, et cela m’inspire à vivre moi aussi de cette manière car je me rends compte qu’en agissant au nom de l’Amour et non de la peur, tout devient merveilleux, fluide et harmonieux.

Et vous? Qu’est-ce que votre cheval vous apprend? Que vous permet-il par sa présence et les interactions que vous avez ensemble? Est-il aussi un compagnon et un maitre de vie pour vous?

Peut-être avez-vous un autre animal avec qui vous avez un lien profond!? En tout cas, si vous souhaitez découvrir le rôle du chat à nos côtés, je vous invite à lire ce bel article sur le sujet.

Voila, j’espère que cet article vous aura apporté de la valeur, qu’il vous aura peut-être inspiré ou aidé ! N’hésitez pas à liker et à me laisser un commentaire ci-dessous…J’adore vous lire et échanger avec vous!

relation harmonieuse entre l'humain et l'animal

Et si ce contenu vous plait, je vous invite à lire d’autres articles sur mon BLOG, à voir mes vidéos sur ma CHAINE YOUTUBE et à me suivre sur ma PAGE FACEBOOK.

Dans le cas où vous n’auriez pas encore reçu mon CADEAU et que vous aimeriez avoir une RELATION DE REVE avec vous-même et avec votre cheval, entrez votre prénom et votre email dans le formulaire (situé plus haut dans la barre latérale droite de votre écran) pour recevoir GRATUITEMENT mon guide.

Construisons ensemble un monde d’Amour, de cocréation et d’unification de tous les êtres vivants.

Avec bienveillance et gratitude

NB: Sachez que le lien vers Amazon est un lien partenaire. Cela veut dire que tout achat que vous effectuerez via ce lien me rapportera une (toute petite) commission, sans que cela ne change rien pour vous. C’est une vraie joie pour moi de vous donner de tout mon cœur, et de recevoir également de vous d’une autre manière. Profonde gratitude

>